Legends of Shaelya

Après des siècles de paix, le monde de Shaelya entame une grande phase d'instabillité. Choisissez votre camp et devenez une légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Albanbil (en cours de TRES grosse réécriture, normalement vous pouvez voir le panneau déviation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albanbil de Castellaine
Chef de Black Cat
Chef de Black Cat
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Albanbil (en cours de TRES grosse réécriture, normalement vous pouvez voir le panneau déviation)   Lun 29 Fév - 20:55

Prénom : Albanbil

Nom : de Castellaine

Surnom : Le seigneur de Xénophanes

Âge du personnage : 21

Sexe : M

Orientation sexuelle : A vous de voir Wink

Alignement : Anti-héros/Neutre

Groupe : Dirigeant de Xénophanes

Race : Humain

Profession : Jeune noble, roi de Xénophanes et à la tête d'une organisation criminelle se rapprochant d'une "mafia"

Manga de l'avatar : Pandora hearts



Physique : Je suis plutôt jeune, grand, j'ai des cheveux noirs de jais coupés peu court et assez décoiffés, je m'habille en tenu de noble. Je ne suis pas spécialement fort physiquement, je ne suis ni gros, ni maigre. J'ai la peau blanche plutôt pâle. Je ne porte ni la moustache, ni la barbe. Mon costume se compose d'une chemise blanche sous une redingote noirs. Je porte un pantalon et des chaussures noirs. Ma rapière est forgée avec minutie, sa garde est complexe et de bonne qualité, sa lame en mithril résiste à tout et son éclat est de toute beauté; je ne la laisserai à personne... Les prototypes d'armes à feu, eux, sont forgés dans un métal peu coûteux et son fait aussi de bois de chêne ; dessus sont gravé mon nom et prénom. Le canon (comme l'appelle mon savant) est resplendissant.

Caractère :



Histoire : Je suis née dans une famille noble, la famille des de Castellaine. En effet, je suis le 4ème héritier du trône de Xénophanes, et oui, que quatrième, Xénophanes a reçu son indépendance à l'époque ou Ryoma de Castellaine était vassal du roi d'Akizawa, un royaume qui s'étendait le long du littoral et qui combattait avec ferveur les forces du mal. Mon trisaïeul a été général de ces armées et sa puissance autant physique que magique lui a permit de remporter de nombreuse batailles. Avant la chute de son empire, le roi dont il était vassal lui donna une partie de ses terres, que l'on nomme désormais Xénophanes. Au faite, je vous ai parlé de la magie de ma ligné, il se trouve que mes ancêtres était lié à l'eau, je fais des recherches mais cette magie à "disparu" avec l'arrivé de mon père.
D'ailleurs, il n'y a pas que la magie de notre famille que mon père à détruit : Xénophanes est devenu une espèce de coin à criminels depuis son arrivé. Jusque là, Xénophanes était lié à un code moral très strict où le respect trônait, désormais, tout Xénophanes a été perverti par père, tous cet héritage à été souillé, et ça, je l'ai compris dès mon enfance. C'est aussi en partie pour cela que je déteste celui que je dois appeler "père".

Bref, je suis né dans ce château, avec pour seul compagnie des servantes avides de reconnaissance envers ce roi ignoble et mon maître d'armes, le conseillé et confident de ma mère, la reine, avec qui je passais le plus de temps. Il m'as appris à me battre, à manier le maximum d'armes possible et il m'a aidé à faire de moi un assassin, un assassin avec pour seul but de venger l'honneur de sa famille, son propre honneur en tuant l'homme au pouvoir. Ce sentiment de haine n'a jamais autant resurgis de moi que ce jour là ce jour où j'ai tout perdu.

C'était le jour du réveillon, je n'avais que 12 ans à l'époque, l'horloge se rapprochait de plus en plus de minuit et nous étions en plein repas. Seuls étaient assis à la table ma mère, mon père, et moi. MACHIN était dans un coin de la grande salle à deux étages surplombée d'un lustre immense. Plusieurs gardes surveillaient les entrées mais de l’extérieure. Tout étais calme. Jusqu'à ce moment là... La grande aiguille termina sa rotation pour arriver sur le 12, lorsque la cloche de l'horloge se mit à sonner, des soldats, non, des assassins, des meurtriers mû par la soif de sang débarquèrent dans la pièce. Des archers postés aux balcons réservés au musiciens et des bretteurs surgirent de l'entrée situé à notre niveau. J'étais paniqué. J'aurais pu les aidés,je savait bien manier la lame! Mais j'étais pétrifié, j'étais là, face à la mort, et je n'ai pas bougé. MACHIN Dégaina son épée pour protéger la reine qui courait pour me sauver. C'était bizarre, personne n'attaquait. MACHIN avait déjà mis à terre deux des trois épéistes qui nous bloquaient le passage lorsque mon père dégaina à son tour, mais lui, ce n'était pas pour nous protéger... Il leva son épée vers le plafond et hurla "TIREZ", à ce moment, ma mère couru hors de la pièce. La dernière chose que j'ai vu, c'était son visage, il me souriait. Celui qui m'avait tant apprit mourrait devant moi et je ne pouvais rien faire. Ma mère m'a finalement caché dans une armoire de sa chambre en me promettant de revenir. Et j'ai attendu. Une heure, puis deux, pour finalement m'endormir. Le lendemain je suis sorti pour découvrir le corps de ma mère, gisant par terre l'épée de son mari dans le cœur. J'ai continué à déambuler à travers le château pour trouver les corps morts de ceux que j'avais connu, leur visages tous défigurés par la peur. Et j'ai pleuré. Pendant des heures, j'étais en proie au désespoir.

Et je me suis arrêté, je me suis promis de venger ma mère, de sauver mon honneur en tuant ce monstre qu'est mon père. Si je revenais au trône trop rapidement, je risquais d'être tué à mon tour, j'ai donc étais condamné à errer dans les rues du bas Xénophanes. J'ai du tuer pour me faire de l'argent, mais surtout pour savoir à qui mon père avait donné tant de pouvoir? Qui étais derrière cette pègre toxico au désir d'argent? Lorsque je l'ai trouvé, je n'ai pas agis tous de suite, c'est à ce moment que j'ai repris les rênes de l'état avec l'aide des seigneurs des pays alliés, ces mêmes seigneurs que j'ai débarrassé de potentiels ennemis politiques et me voilà sur le trône âgé de 14 ans. Je devais attendre encore, si je me décider à m'occuper des problèmes des bas quartier tout d suite, cela serait suspect.
Mon arrivée en a surpris plus d'un, et je ne serais pas étonner de croiser mon père une nouvelle fois, et à ce moment, je l'anéantirai.

J'avais 16 ans, après un ans passé à redresser tant bien que mal le pays, je me suis enfin mis à démanteler bout par bout ce qu'"il" avait construit. J'étais alors accompagné de mon majordome BIDULE et de deux gardes lorsque nous nous enfoncions dans les bas quartier. Une odeur de tabac et d'opium se dégageais dans l'air. Après avoir croisé un ou deux drogués a travers les ruelles, nous arrivâmes là ou était sensé se trouver l'homme à la tête de "ça". J'ouvris là porte et une odeur insoutenable envahissait déjà l'atmosphère.

"Bonjour, Bienvenue Monsieur? De Castellaine c'est ça? Votre père m'a bien aidé à implanter mon commerce, je n'ai plus besoin de votre aide. A moins que vous ne soyez venu pour consommer vous même?"

La pièce était plutôt grande et surtout en longueur, de nombreux hommes fumaient avachi sur des lits contre les murs. Au fond de la salle on pouvait apercevoir un homme assez grand, mince et ressemblant à une espèce de monstre filiforme dénué d'âme. Je dégaina ma lame tout en m'approchant de lui.

"Excusez moi mais, mon père à disparu et, étant son fils, je me dois de vous remerciez comme il se doit!

M'approchais de plus en plus de son visage écœurant, près à le transpercer, près à commencer ma vengeance.

"Adieu"

Ma rapière s'enfonça dans ce corps, déchirant ses muscles jusqu'à arrivé à son cœur. Alors qu'il agonisait, il sorti de sa poche un objet étrange que je n'avais jamais vu auparavant. C'était un objet fait de bois et de métal en forme de L. La poignée , surement en chêne, était cramponné dans ses mains. Son index entamais une pression sur un petit bout de métal amovible. Et là une explosion suivi d'une intense douleur à l'épaule. Le sang commençait à couler le long de mon bras et j'avais mal, très mal. Malgré ça, j'ai continué à enfoncer mon épée dans son corps.

"C'est quoi ça!"

Un deuxième coup qui me loupa de peu.

"Vous savez, seigneurs, quand on a de l'argent à investir, on peut se permettre certaines folies"

Son visage palissait à vu d’œil mais son sourire narquois faisait froid dans le dos. Les hommes derrière nous était trop sonné par les effets de la drogue pour comprendre quoi que ce soit et pendant quelques secondes qui paraissaient de longues minutes, le silence gagna la salle. L'homme en face de moi était mort. Même si j'avais tué leur patron, un autre sortira de nulle part. C'est là que j'ai eu une idée.

"Maintenant que ce type est mort, la fête est fini ! Compris? Vous ne m'avez jamais vu, c'est clair?"

La "foule" interloqué acquiesça timidement tandis que je sortais du bâtiment.

"BIDULE, tu l'as récupéré?"

"Oui Monsieur"

Il me tendait cette arme si particulière. Une étrange magie s'en dégageait, comme si cette chose était entre le magique et le mécanique. Je visa une enseigne et tira. Cela perfora le bois dans une grande détonation. Je garda cette arme qui m'est maintenant bien utile.

Les sous-sols du château ont donc étaient transformé en salle, en labos, en entrepôt d'armes et de drogues et en un bureau pour asseoir mes responsabilités dans cette pègre. Le trafique de substances est mon principale domaine mais je ne m'en occupe pas personnellement, les seuls affaires dont je m'occupe personnellement, ce sont les assassinats de personnes importantes, le reste, je le délègue à Lance Nightrush.

Les années passèrent sans aucune nouvelle de Père, j'ai assassiné de nombreuse personnes pour des royaumes ou mon propre intêret, Xénophanes se porte maintenant plutôt bien, les hauts quartier sont encore des lieux de fête, et j'en profite pour m’intéresser à cette magie disparu que je voudrais maîtriser. Mais son heure va arriver, je le sais.



Aptitudes au combat :
______________________________________________________________

IRL

Codes du règlement : Validé

_________________
Albanbil de Castellaine



Dernière édition par Albanbil de Castellaine le Mar 17 Jan - 18:32, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Albanbil (en cours de TRES grosse réécriture, normalement vous pouvez voir le panneau déviation)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrait de 47 chiens le 05/08/11 à Béthune - BESOIN AIDE
» Une nouvelle étoile... Poilue !
» je promets que je serai plus sévère (cours 1 - terminé )
» A la recherche d'une (très grosse) boite de conserve.
» Le taux de grosse a triplé;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of Shaelya :: Avant de RP :: Présentations-
Sauter vers: